Chérif Ousmane Madani Haidara : Un patriote digne de considération

Chérif Ousmane Madani Haïdara

Rares sont ceux qui ont subi autant de brimades pour s’en sortir vaillamment. Et même sans brimades, et avec de multiples soutiens, rares sont ceux qui ont pu bénéficier d’autant d’estime et de considération. Homme de conviction, qui semble être entre des mains fortes, Chérif Ousmane Madani Haïdara mérite qu’on s’arrête sur son cas. Suivez notre regard !

A ses débuts à Bamako, le prêcheur Chérif Ousmane Madani Haïdara a fait l’objet d’un rejet sans précédent et jamais égalé dans l’histoire de la prêche au Mali. Tout indiquait que cet homme serait détruit à jamais par les autorités politiques en connivence avec les instances islamiques de l’époque. Mais l’homme au destin imperturbable a pu se relever des assauts malveillants qui visaient son élimination du club restreint des prêcheurs de l’époque. Mieux, il réussit à former une équipe rayonnante de prêcheurs et des alliés au-delà de nos frontières. Oui, contrairement à ses détracteurs cantonnés dans un cercle fermé et prêts à se mettre à genoux pour des prébendes auprès de la royauté, Chérif fait désormais courir les rois sans aucune ambition d’être roi ni aucune volonté d’être le faiseur de roi qu’il semble pourtant être. ” Je n’ai jamais donné de consigne de vote et je n’en donnerai jamais “, a-t-il martelé. L’homme est plutôt attaché à l’humanitaire, c’est ce qui le rapproche des princes du jour, dans le seul but de sauver les populations face aux défis de l’heure, à travers la lutte contre les maladies endémiques, la lutte contre la pauvreté par la solidarité, le combat pour la paix et la réconciliation par la médiation entre autres.

La dernière action en date de Chérif en l’occurrence est relative est à l’affaire des 150 hectares. Qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il a promptement et doublement ancré ce bateau de la division et des tensions exponentielles. D’une part il n’en a pas fait une question de vie ou de mort, comme d’autres le feront à sa place, d’autre part il a pris aussitôt le soin de se déplacer et d’effectuer une visite chez le chef de l’opposition républicaine quand bien même ce fut le contraire avec le président de la république, car c’est ce dernier qui est allé vers Chérif. Aller chez Soumaïla, il faut le préciser, ne veut pas non plus dire que ce dernier bénéficie de ses faveurs. En témoigne son propos que nous rappelons : ” Je n’ai jamais donné de consigne de vote et je n’en donnerai jamais “. Le message est clair : Chérif Ousmane Madani Haïdara est dédié à la cause du Mali et n’entend mettre la religion au service de qui que ce soit. C’est remarquable aujourd’hui, cela vaut son pesant d’or. Et c’est pourquoi nous devons attirer l’attention sur cette marque de patriotisme de la part d’un homme qui remplit à lui seul le stade du 26 mars et que d’aucuns estiment en cela qu’il est présidentiable. Mais le sang est bien dans la veine, pour éviter la coagulation. Chérif est d’ailleurs plus connaisseur de ces choses que ses laudateurs. Cet homme, pour ceux qui le connaissent, est très averti. On peut dire qu’il est plus bandit que les bandits, plus philosophes que les philosophes, plus malin que les malins, bref il sait les choses que vous croyez qu’il ignore. Alors sachant ce qu’il doit faire, tans pis pour ceux qui veulent le détourner de son chemin. Nous n’en diront pas plus.

Mamadou DABO

Source : Zénith Balé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *