Commission électorale nationale indépendante : AMADOU BA DU SYNDICAT AUTONOME DE LA MAGISTRATURE AUX COMMANDES

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’État, Mohamed Ag Erlaf a présidé, vendredi dernier dans la salle de conférence de son département, la cérémonie solennelle d’installation des membres de la Commission nationale électorale indépendante (CENI) dans leurs fonctions. C’était en présence des membres du cabinet ministériel, du délégué général aux élections, Général Siaka Sangaré, et de nombreux invités. Le ministre Mohamed Ag Erlaf a commencé la cérémonie par la présentation des différents membres de la CENI.

Aux termes des dispositions de la loi n°2016-048 du 17 octobre 2016 portant loi électorale, notamment en son article 4, la CENI est composée de 15 membres dont 10 membres désignés par les partis politiques suivant une répartition égale entre les formations politiques de la majorité et celles de l’opposition, un membre désigné par les confessions religieuses, un membre choisi par le Syndicat autonome de la magistrature (SAM). Pour compléter la composition de la CENI, un membre est désigné par le Conseil de l’ordre des avocats, un est choisi par les associations de défense des droits de l’Homme, un membre par la Coordination des associations et ONG féminines (CAFO).

Le décret N°2017-0214/P-RM du 13 mars 2017 stipule que sont nommés membres de la CENI au titre des partis politiques de la majorité : Evariste Fousseni Camara, Mme Zouré Fadimata Maïga, Alhousseiny Abba, Mamadou Maïga, Me Moriba Diallo. Au titre des partis politiques de l’opposition : Beffon Cissé, Amary Traoré, Massa Sogoba, Oumar Kanouté, Dajié Sogoba. Le même décret ajoute que les confessions religieuses, le Syndicat autonome de la magistrature, le Conseil de l’ordre des avocats, les associations de défense des droits de l’Homme et de la Coordination des associations et ONG féminines sont respectivement représentés par Nanzié Christophe Coulibaly ; Amadou Ba ; Me Issiaka Sanogo ; Me Moctar Mariko et Mme Diané Mariame Koné.

Au nom du gouvernement, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’État, a félicité tous les membres de la CENI pour la confiance placée en eux. Il a dit ne pas douter qu’ils seront à la hauteur de mission et des attentes des Maliens. Pour Mohamed Ag Erlaf, le chronogramme qui a été fixé pour le déroulement des différents scrutins exhorte les membres de la CENI à rendre cette structure rapidement fonctionnelle. « Je voudrais vous assurer de ma disponibilité et celle de mes collaborateurs à vous accompagner pour la réussite de votre mission qui est essentielle pour des élections apaisées.

Les moyens nécessaires à l’accomplissement de votre mission seront mobilisés par l’État, au mieux de ses capacités », a indiqué le ministre, avant de féliciter les membres sortants de la CENI. Après la session inaugurale, les membres de l’organe électoral ont procédé à l’accomplissement de leurs tâches : l’élaboration du règlement intérieur qui devra fixer les modalités de fonctionnement et la composition du bureau de la structure ; l’élection du président et des membres du bureau ; la mise en place des démembrements de la CENI, c’est-à-dire les commissions électorales régionales, locales et communales.

Au terme de quelques heures d’échanges à huis clos, les membres ont mis en place un bureau. Amadou Ba du SAM a été désigné président de la CENI. On retrouve aux 2è et 3è Vice présidences Dajié Sogoba (opposition) et Me Moctar Mariko (Association de défense des droits de l’Homme). Massa SIDIBÉ

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *