Développement des Régions du nord : LE PURD-RN CONTRIBUE À LA RELANCE DE L’ADMINISTRATION

Le coût total de ces véhicules est estimé à 453,7 millions Fcfa

Ce Programme vient de remettre 19 véhicules pour assurer la présence effective des pouvoirs publics  dans la Région de Tombouctou

Le ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire a abrité hier, une cérémonie solennelle de remise de 19 véhicules de marque Toyota composés de 18 Pick Up double cabine et d’une station wagon V8. D’une valeur totale de 453,7 millions Fcfa provenant entièrement du budget national dans le cadre du Programme d’urgence pour la relance du développement dans les Régions nord du pays (PURD-RN), les véhicules ont été remis par le ministre Hamadou Konaté à son collègue de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Mohamed Ag Erlaf.

C’est la Région de Tombouctou qui est bénéficiaire de ces véhicules qui contribueront, selon le ministre Hamadou Konaté, à relancer et à concrétiser la présence effective de l’administration dans cette Région. Les véhicules sont la manifestation de la présence de l’Etat sur le terrain et confortent les populations sur le renforcement et la consolidation de la paix dans ces zones en proie à l’instabilité sécuritaire, a indiqué le ministre Konaté en s’adressant à son collègue Mohamed Ag Erlaf. Il a souhaité un meilleur usage de ces moyens de locomotion pour servir au plus près les populations.

Le ministre Mohamed Ag Erlaf a assuré son collègue que bon usage sera fait de ces véhicules pour le service de la paix et de la consolidation de l’Accord pour la paix et la réconciliation. La cérémonie s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la Région de Kidal, Mohamed Ichrach, représentant son collègue de la Région de Tombouctou, de responsables de l’administration des Régions du nord et des responsables du PURD-RN. Il faut indiquer que le PURD-RN couvre les Régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudéni. Il a pour objectif d’accélérer le développement des régions d’intervention sévèrement affectées par la crise sécuritaire. D’un coût financier total de 100 milliards Fcfa, le PURD-RN est à sa deuxième phase pour 33 milliards Fcfa financés par le budget national.

Pour les deux premières phases, le PURD-RN a inscrit à son actif quelques réalisations comme les nouvelles constructions ou réhabilitations d’infrastructures dans les régions d’intervention. A titre d’exemples, dans la Région de Tombouctou, le PURD-RN a réhabilité 26 bâtiments, dont 1 bureau de préfet, 3 logements de préfet et d’adjoint préfet, 14 directions régionales, 7 logements pour directeurs régionaux et un centre de santé de référence (CSREF).

A Gao, il a réhabilité 17 bâtiments, dont celui du gouvernorat, 6 logements pour le gouverneur et les membres de son cabinet, 7 directions régionales et 3 logements pour des directeurs régionaux. Au niveau de la Région de Kidal, les réalisations ont concerné le gouvernorat et la quasi-totalité des directions régionales des services techniques. De façon générale dans toutes les Régions du nord, les bâtiments administratifs ont été réhabilités et équipés.

M. COULIBALY


Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *