LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RAPPELLE LE DEVOIR DE RECONNAISSANCE ÉTERNELLE DE LA PATRIE AUX MARTYRS

26 mars 1991-26 mars 2017. Notre pays a commémoré, hier, le 26è anniversaire de la révolution de mars 1991 qui a abouti à l’avènement de la démocratie. Pour marquer l’événement historique, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a déposé, hier dans la matinée, une gerbe de fleurs au monument dédié aux Martyrs (près du pont du même nom).

C’était en présence du Premier ministre, Modibo Kéïta, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement. Des représentants du corps diplomatique, des acteurs du mouvement démocratique, des parents de victimes, des centaines d’étudiants et de nombreuses personnalités étaient aussi présents.

Après le dépôt de la gerbe de fleurs au pied du ‘’Monument aux Martyrs’’, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a livré ce message: « 26 ans après, tout reste encore très frais dans les mémoires, des visages, des noms. Grande émotion mais c’est là un devoir de reconnaissance éternelle à ceux qui ont été arrachés à l’affection de notre peuple, de leurs familles pour le salut commun, pour la patrie.

Il est bon que chaque fois l’an révolu, nous venions ici, ce monument qui leur est dédié, leur témoigner notre reconnaissance infinie pour l’acte fondateur qui nous vaut d’être aujourd’hui.

Cela, nous ne saurons jamais l’oublier ». «  Qu’ils (les martyrs) reposent tous en paix, ils ont mérité que la patrie malienne leur témoigne éternelle reconnaissance », a conclu le président Kéita.

Massa SIDIBÉ

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *