Libération du camp I de Kidal, la CMA exprime son inquiétude

Les responsables de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) ont  fait une sortie médiatique, ce lundi 29 mai, pour évoquer l’accord pour paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et situer les responsabilités par rapport aux points de blocage.Cette sortie intervient six jours après la lettre adressée par Ahmed Boutache,  président du Comité de suivi de l’accord, à la CMA qu’il accuse d’être à l’origine des blocages dans l’application de l’accord de paix.  M. Boutache a notamment demandé aux ex-rebelles de libérer sans délai le camp I de Kidal qui doit servir de base aux soldats du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Des responsables de la Coordination des mouvements de l’Azawad au cours d’une conférence de presse ce lundi 29 mai à Bamako – Sahelien.com

Selon Almou Ag Mohamed de la CMA,  « des discussions étaient en cours et un compromis était en passe d’être trouvé au moment où cette fameuse lettre de M. Boutache est tombée ». Ce camp, poursuit-il, est situé à une entrée stratégique de la ville de Kidal et si la CMA doit le libérer, il faut qu’elle s’assure que cette position soit bien sécurisée, car n’importe quel type de menace peut atteindre la ville à partir de cet accès.

Sahelien-29 mai, 2017

Source : http://sahelien.com/blog/mali-liberation-du-camp-i-de-kidal-la-cma-exprime-son-inquietude/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *