Me Mamadou Ismaël Konaté : « Il y a beaucoup de mensonges dans le procès de Khalifa Sall »

L’ancien garde des Sceaux, ministre de la Justice du Mali, Me Mamadou Ismaël Konaté, a ouvert le bal des plaidoiries en faveur de Khalifa Sall, ce lundi 19 février 2018. Il a indiqué que « beaucoup de mensonges ont été dits dans ce procès » du maire de Dakar et 7 de ses collaborateurs.

« La justice est instrumentalisée en Afrique », déclare Me Konaté qui a regretté cette tendance qu’ont les hommes politiques à engager un bras de fer contre leurs adversaires pour ensuite demander à la justice d’arbitrer cette bagarre.

« Pourquoi le rapport de l’Ige (Inspection générale d’État) est encore secret ? Pourquoi le parquet a requis que les percepteurs ne soient pas condamnés alors qu’ils sont les deux gardiens des fonds dont on accuse Khalifa Sall? Un détournement de deniers publics, cela suppose, en amont, un manque de ressources financières quelque part, et en aval un enrichissement illicite », a-t-il dit.

« Ce dossier, poursuit-il, est simple. On vous a dit que ce dossier est politique, bien sûr qu’il est politique. Prendre le risque de condamner quelqu’un à 7 ans de prison, pour une affaire de détournement de deniers publics, dont on est incapable de démontrer le moindre sou, cela peut être un risque énorme. Je n’ai pas de doute que vous serez à même de démêler le vrai du faux. La justice ne doit pas être le bras de qui que ce soit. Rendre service au politique, c’est se mettre en difficulté lorsqu’on est juge. Monsieur le Président, la politique tourne et retourne. J’ai assumé la fonction de garde des Sceaux. Je sais de quoi je parle », a-t-il dit au juge Malick Lamotte et à ses deux assesseurs.


Source : https://sanslimitesn.com/me-mamadou-ismael-konate-y-a-beaucoup-de-mensonges-proces-de-khalifa-sall/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *