Ministère de l’Économie numérique et de la Communication : AROUNA MODIBO TOURÉ DÉSORMAIS AUX MANETTES

C’est lundi dernier que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, ont placé leur confiance en Arouna Modibo Touré pour diriger le ministère de l’Économie numérique et de la Communication. Le nouveau ministre a effectivement pris fonction, hier, lors de la traditionnelle cérémonie de passation qui s’est déroulée dans la salle de conférence du département.

C’était en présence du ministre sortant, Me Mountaga Tall, des membres du cabinet, des patrons des services relevant du ministère (ORTM, AMAP, ANCD, AGETIC, Poste…), des responsables syndicaux et de nombreux travailleurs. Auparavant, Me Mountaga Tall et Arouna Modibo Touré avaient eu un tête-à-tête de quelques heures. La cérémonie proprement dite a commencé par un tour de table pour la présentation des cadres du département, histoire pour le nouveau ministre de faire connaissance avec ses nouveaux collaborateurs. Intervenant au nom des travailleurs, le secrétaire général du ministère de l’Économie numérique et de la Communication, Cheick Omar Maïga, a rendu un vibrant hommage au ministre sortant. « Nous avons appris davantage les vertus de la communication et du contact direct avec vous. Vous nous avez fait confiance, vous nous avez appris à nous faire confiance. Nous n’avons jamais senti de rancœur », a-t-il témoigné. Il a ensuite rappelé que sous le magistère de Me Mountaga Tall, l’élaboration de nombre de textes a connu une évolution significative, dans le cadre du programme de travail gouvernemental. Il citera, à ce propos, la loi sur la publicité, la politique nationale de communication pour le développement, les nouveaux textes sur la presse, etc. Au nouveau ministre, le secrétaire général du département a assuré de l’accompagnement des travailleurs, pour la réussite de la mission à lui confiée par les plus hautes autorités. Cheick Omar Maïga insistera sur l’importance de certains projets dont le plan de relance de la poste et la transition numérique. A sa suite, Abdrahamane Hinfa Touré du Syndicat national de l’information, de l’informatique, de la presse et de l’industrie du livre (SNIPIL), a insisté sur la prise en compte des problèmes des travailleurs de ce secteur stratégique, plaidant pour l’instauration du dialogue social. « Les syndicats qui animent le secteur sont plus constructeurs que destructeurs. Nous sommes disposés à accompagner le nouveau ministre, mais nous attendons que lui aussi nous aide », a-t-il souligné. D’autres responsables syndicaux abonderont dans le même sens. Tous ont rendu hommage au ministre Tall pour le travail accompli à la tête du département. Souhaitant la bienvenue au ministre Arouna Modibo Touré, Me Mountaga Tall a dit connaître les qualités qui lui ont valu cette nomination. En appui à ses propos, l’ancien ministre a rappelé les bons résultats obtenus suite au passage de son cadet à la tête de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) mais surtout à la société PMU-Mali. Mountaga Tall a ajouté que le Mali ne doit aucunement rater le virage numérique. Il a enfin salué l’attitude responsable des syndicats, assurant avoir travaillé avec eux dans la plus grande compréhension et dans la plus grande courtoisie. À l’endroit du nouveau ministre, Me Tall a lancé : « Que cette mission soit parfaite pour vous. Bonne chance ! Que Dieu vous accompagne ». Dans ses premiers mots, Arouna Modibo Touré a dit prendre la tête du ministère en charge de la Communication, avec honneur et fierté. Il s’est dit entièrement disponible pour la réussite de l’exaltante mission. Rendant hommage à son prédécesseur pour tous les efforts accomplis, le ministre Touré a souligné que s’il y a de nouvelles doléances des syndicats, celles-ci doivent porter sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents. Même s’il estime qu’un moratoire doit être observé sur le front syndical.

Massa SIDIBÉ

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *